Imprimer cette page

Marcher avec les exilés pour nos propres libertés

Marcher avec les exilés

 

Le ministre de l'Intérieur présentait aujourd'hui en conseil des ministres le nouveau projet de loi asile et immigration. Un texte censé allier «fermeté et "en même temps" "humanité», mais qui semble surtout s'inscrire dans cette tendance que l'on retrouve partout en Europe de criminalisation des migrants faisant le jeu des extrêmes droites. Alors préparons nous plutôt à marcher avec les exilés.

 

Lire l'articile de Benjamin Joyeux sur le site de Mediapart